Le 4 décembre 2019, le Groupe ADP a réuni la communauté cargo de CDG lors de son forum annuel. Celui-ci a permis d’effectuer un focus sur les projets cargo menés par le Groupe ADP et les acteurs de la filière afin de mettre en perspective les futurs leviers de croissance de l’activité cargo.

Après une introduction de Marc Houalla, directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, Edouard Mathieu, directeur du développement et de la relation clients et compagnies, a présenté l’activité cargo et les actions entreprises par le Groupe pour renforcer l’attractivité de la plate-forme et exploiter ses nombreux atouts : Développement du trafic avec la mise en service du futur Terminal 4, présence d’une zone de chalandise de 25 millions de consommateurs dans un rayon 200 km autour de l’aéroport et dynamisme de la communauté cargo grâce à des initiatives telles que l’ACFA. Il a également rappelé l’importance des projets à venir comme la mise en service de la station animalière pour les animaux à statut sanitaire incertain, la poursuite des démarches de certification CEIV Fresh et le lancement d’une étude d’opportunité pour un Perishable center sur CDG (tous deux portés par l’ACFA).

Adrian Radelet, responsable du développement immobilier, a complété cette intervention en évoquant l’ambition du Groupe de permettre aux acteurs cargo de se « projeter durablement dans la Cargo City de demain ». Pour cela, il souhaite en augmenter la capacité opérationnelle des opérateurs fret avec la construction de 4 stations cargo (Midi, Mono, SC4 et Dahlia) directement connectées aux pistes.

Toutefois, l’objectif phare du Groupe ADP pour 2020 reste le renforcement collectif et quotidien de la visibilité de Paris-CDG en Asie.

Complétant les propos d’Edouard Mathieu sur les produits thermo-sensibles, WFS, France Cargo Handling et IATA ont souligné l’importance de la qualité de traitement des produits périssables.

Cet enjeu qualitatif est essentiel pour le Groupe ADP qui vise à rapatrier ces flux de marchandises à Paris-Charles de Gaulle. En effet, les produits périssables sont aujourd’hui la typologie de marchandises qui accuse la dynamique de croissance la plus élevée et qui représente la part la plus importante de produits transportés par cargo aérien.