Chers adhérents, chers professionnels du fret, chers amis,

Ces dernières semaines ont été particulièrement difficiles pour l’ensemble des professionnels du fret et, par extension, pour l’ensemble de notre filière logistique nationale.

Chacun d’entre nous : douanes, Aviation Civile, commissionnaires de transport, handlers, expressistes et compagnies aériennes, à notre échelle, avons été mobilisés pour assurer la continuité du fret aérien, et donc, le maintien d’une activité économique essentielle pour le pays. Cette crise inédite n’est donc pas sans rappeler le rôle fondamental que joue l’activité cargo au service de l’économie mondiale et particulièrement dans l’approvisionnement des produits sanitaires. Toutefois, celle-ci est aujourd’hui encore trop peu connue et parfois questionnée…

Pourtant, il demeure primordial de continuer d’acheminer les marchandises indispensables à l’industrie française, en particulier les produits frais, pharmaceutiques et sanitaires -indispensables à la lutte nationale contre l’épidémie- ou encore les pièces pour la maintenance ou la production industrielle.

Une fois encore, tout cela n’a été possible que grâce à la formidable mobilisation des acteurs de notre communauté cargo, qui œuvrent au quotidien pour assurer la performance de cette activité et sont, aujourd’hui plus que jamais, mobilisés pour apporter leur concours à la lutte contre la pandémie et à la sauvegarde des emplois.

Ainsi, au travers de l’ACFA, du Groupe ADP, de TFL Overseas, du SYCAFF, des Douanes et de l’IATA, l’ensemble des acteurs se sont associés pour la mise en œuvre de mesures d’urgence et pour assurer un relais d’information ainsi qu’une sensibilisation efficace des services de l’État en vue de maintenir une continuité de l’activité du cargo.

Les principales mesures qui ont été poussées par notre communauté Cargo ont été :

  • La facilitation de liaisons aériennes destinées exclusivement au cargo afin de compenser la baisse des mouvements passagers.
  • Le pont aérien entre la France et la Chine destiné à acheminer le matériel médical pour combler la pénurie européenne des moyens de lutte et de protection contre le COVID-19.
  • Les démarches entreprises, dès le début de la prise des mesures de confinement, par les acteurs français de la chaîne logistique du fret aérien avec les Services de l’État pour défendre le maintien de cette activité.
  • La sensibilisation des services de l’État sur la nécessité de maintenir un haut niveau de sécurité de la zone cargo de l’aéroport afin de la protéger de toutes actions criminelles.
  • Les actions de soutien à la trésorerie des entreprises par l’accord des services de l’État pour des facilités de paiement : report ou échelonnement du paiement des bordereaux créditaires…
  • L’incitation au recours accru de la digitalisation des documents de transport au sein des opérateurs afin de limiter les échanges de documents papiers.